Rhinoplastie Tunisie: Correction des imperfections et malformations du nez
13 novembre 2017

Quand on évoque la chirurgie esthétique mammaire, on pense immédiatement à la chirurgie d’agrandissement des seins. Pourtant la réduction mammaire est une intervention très courante dont les effets positifs certains peuvent être à la fois d’ordre esthétique, médical et psychologique. Bien que les motivations pour recourir à l’une ou l’autre soient différentes, elles ont toutes deux le même objectif, retrouver une certaine confiance en soi et accepter pleinement sa féminité.

Notre confrère Dr Sami Mezhoud, chirurgien esthetique en Tunisie, a toujours affirmé que la chirurgie de réduction mammaire est l’une des interventions esthétiques qui procurent aux patientes le plus de confiance et de satisfaction.

reduction seins

reduction mammaire pour seins volumineux

Qu’est-ce que l’hypertrophie mammaire ?

L’hypertrophie mammaire se définit comme une augmentation trop volumineuse des seins créant une disproportion entre la taille de la poitrine et la silhouette générale. Cette surabondance glandulaire et/ou graisseuse localisée s’accompagne d’un ptôse (« seins qui tombent »). Outre son caractère parfois disgracieux pour celles qui le vivent ainsi que la peur du regard d’autrui, cette disproportion s’accompagne souvent de réelles douleurs, chroniques ou non, dans la région dorsale, cervicale et lombaire. Autre symptôme assez fréquent : une irritation cutanée sous les seins en cas de transpiration. On ne peut négliger non plus la souffrance psychologique réelle dont souffre ces femmes qui ressentent le regard insistant comme une agression et ne supporte plus les remarques graveleuses et déplacées qu’elles subissent régulièrement. Bien souvent, ces remarques commencent dès l’adolescence, période de fragilité psychologique.

Le volume moyen d’un sein est généralement compris entre 200 et 350 cm 3 alors que dans le cas d’hypertrophie importante il peut atteindre les 1000cm3. En comparaison on peut essayer d’imaginer porter un poids de 1kg de chaque côté de la poitrine… l’équivalent d’un poids d’altère… tous les jours… toute sa vie.

Qu’est-ce que la réduction mammaire ?

Evidemment lorsque l’on évoque réduction on pense en comprendre intuitivement le sens. Mais de façon pratique comment peut-on définir la réduction mammaire ?

En termes clairs, le chirurgien va tout simplement diminuer la taille du sein. De manière plus précise, il va retirer l’excédent de la glande mammaire, remonter votre mamelon et enfin enlever la peau en excès suite à cette perte tissulaire, soudaine et/ou lié à la ptôse. L’aréole et le mamelon nécessiteront parfois d’être recentrés afin de s’accorder parfaitement et harmonieusement avec le nouveau sein. Le chirurgien tentera dans la mesure du possible de préserver sa sensibilité tactile et érectile ainsi que toutes les fonctions permettant l’allaitement.

Le résultat sera visible quelques semaines seulement après l’intervention : des seins d’apparence plus fermes, galbés et bien sûr moins volumineux.

Il est à noter que la réduction peut s’effectuer chez les jeunes filles dès l’âge de 15 ou16 ans Ces situations exceptionnelles sont à discuter au préalable avec votre médecin avant car il est toujours préférable que les seins soient pleinement formés et stables avant d’envisager une réduction.

La réduction Mammaire, ou quand esthétisme rime avec bien être !

Vivre avec une trop forte poitrine peut s’avérer un vrai calvaire pour les femmes qui en souffrent. Longue est la liste de toutes les situations d’inconforts, de problèmes médicaux et de souffrances psychologiques causées par une poitrine trop volumineuse. Et comment accepter cette hypertrophie lorsqu’elle s’accompagne de douleurs au dos et aux épaules, de gênes, de difficultés pour courir et se déplacer ou tout simplement pour se procurer des soutiens gorges à sa taille ? La réduction mammaire se présente alors comme une évidence.
Les problèmes liés aux poitrines surdimensionnées ne sont donc plus une fatalité.

Comments are closed.