Les procédés chirurgicaux pour rajeunir et embellir le visage

La chirurgie de l’intime devient de plus en plus courante
18 juin 2016
Les motifs du recours à la chirurgie esthétique
30 juin 2016
embellir rajeunir visage

Le visage est sans doute la partie du corps humain la plus vulnérable face au vieillissement. La dimension identitaire du visage amplifie le malaise face à ces changements biologiques souvent nuisibles à l’équilibre esthétique. Pour retrouver l’harmonie perdue, plusieurs s’orientent vers les actes de médecine et de chirurgie esthétique . Voici un tour d’horizon des principales interventions esthétique du visage.

embellir rajeunir visage

Les liftings

Il n’existe pas un lifting mais des liftings. Ils ont en commun la remise en tension de la peau et des tissus sous cutanés et musculaire du visage, moyennant un abord chirurgical limité et camouflé dans un pli du visage et dans les cheveux. Ils sont ciblés et adaptés a chaque cas : à chacune son lifting…

Lifting cervico-facial : Est l’intervention reine d’embellissement et de rajeunissement du visage qui reste incontournable a ce jour. Selon les nouvelles conceptions, elle consiste a remonter les structures sous cutanées (pommettes, bajoues, ovale et cou) qui ont « dégouliné » en les remettant en place par suspension et en restructurant les volumes naturels du visage pour ensuite redraper très délicatement la peau sans tension juste recouvrir ces structures.

Lifting temporel ou « pince mannequin : Permet de corriger les sourcils tombants qui assombrissent le regard lui donnant un aspect triste et fatigué, et d’atténuer les rides de la patte d’oie. Par une petite incision entièrement cachée ans le cuir chevelu ou par voie endoscopique, l’extrémité externe du sourcil est légèrement remontée et repositionnée plus haut grâce a des fils de suspension

Lifting Frontal : Permet de retendre la peau frontale très plissée et des rides du lion marquées par affaiblissement du muscle frontal.

Lifting malaire : Permet de remonter les pommettes par une incision sous la paupière inferieure.

La chirurgie esthétique des paupières

– Blépharoplastie supérieure et inférieure : C’est l’intervention de rajeunissement du regard. Elle ne modifie pas l’ouverture des yeux. Pour les paupières supérieures, l’incision est cachée dans un pli naturel, l’excédent cutané est retiré et la graisse qui alourdit le regard est réduite.

Pour les paupières inférieures l’incision est située sous les cils pour remettre en tension la peau et retirer les poches graisseuses. Les poches peuvent être retirées par voie

Trans-conjonctivales sans cicatrice cutanée lorsqu’il n y a pas d’excès cutané.

La rhinoplastie

Permet de remodeler la forme et les reliefs de la pyramide nasale, par sculpture des différentes structures cartilagineuses et osseuses. Il peut s’agir de retirer une bosse ostéo-cartilagineuse disgracieuse, de réduire la projection d’un nez long et large, d’affiner une pointe globuleuse ou de remonter une pointe tombante, de corriger un nez cassé ou dévié ou tout à la fois.

La chirurgie du menton (mentoplastie) :

Cette intervention permet de réduire un menton fuyant à l’aide d’une prothèse mentonnière.

La liposuccion du double menton

Consiste à faire une lipoaspiration de la surcharge graisseuse du menton. Elle peut être faite seule lorsque la peau est de bonne qualifié et est capable de se rétracter. Autrement, si la peau est relâchée, on associe un geste chirurgical de remise en tension de la peau cervicale.

La chirurgie correctrice des oreilles décollées

Consiste a recoller les oreilles et a reconstruire, façon harmonieuse, la ligne des pavillons trop plate, de redessiner et de redéfinir le dessin des reliefs du pavillon de l’oreille pour obtenir l’ourlet naturel.