embellir rajeunir visage
Les procédés chirurgicaux pour rajeunir et embellir le visage
28 juin 2016
Botox et mésotherapie
2 juillet 2016

Il est important de différencier deux sortes de raisons au recours à la chirurgie esthétique. La première ressort du domaine du nécessaire lié à des causes d’accidents ou de maladies. La seconde tient plus au fait de la volonté d’améliorer son apparence. Cependant, dans ce dernier cas, les motifs peuvent également être réellement fondés. En effet, certaines personnes estimant que leur visage ou leur corps présentent des imperfections en souffrent vraiment et en viennent même à développer de sérieux complexes et un véritable manque de confiance en soi.

Autre fait notable quant à la décision de faire appel à la chirurgie esthétique, c’est l’influence des médias qui présentent sans cesse des stars aux silhouettes parfaites auxquelles il est facile d’avoir envie de ressembler. Mais, il ne faut pas, une fois que le pas est franchi pour une première opération de chirurgie esthétique, tomber dans une spirale infernale d’opérations en opérations et, pour finir, ne jamais être satisfait. C’est pourquoi, l’obligation d’examens psychologiques lors du premier rendez-vous avec le praticien a été mise en place.

Les raisons pour faire appel à la chirurgie esthétique , peuvent être le refus du vieillissement, un complexe pénalisant dû à un défaut, l’apparence dans le miroir ou dans le regard des autres… Les motivations à la chirurgie esthétique peuvent donc être très diverses et soit véritablement profondes ou plus superficielles. Cependant, il est possible de classer les raisons les plus souvent invoquées.

Le recours à la chirurgie esthétique pour se plaire à soi-même, est le motif qui arrive en premier à 69 %. Puis, 34 % des personnes veulent en finir avec un complexe gâchant leur vie. Ensuite, vient à 21 % le fait de vouloir plaire à son conjoint(e). Après, 15 % des personnes veulent protéger leur capital jeunesse avant de vieillir, 11 % souhaitent prendre plus d’assurance au sein de leur travail et, enfin, 7 % désirent masquer les marques du temps.

motifs recours chirurgie esthetique