lifting cuisses tunisie: cruroplastie, relachement peau cuisses, suites

Le lifting des cuisses : pour une silhouette affûtée et un bien-être au quotidien

Amateur de fantasy, un jeune argentin débourse 60.000 € en chirurgie esthétique pour ressembler à un elfe
27 septembre 2018
Quand envisager le remplacement des implants mammaires ?
3 octobre 2018

Quand on parle de lifting, on pense tout de suite au visage. Pourtant, cette intervention peut se pratiquer sur d’autres parties du corps avec la même efficacité. Etant particulièrement sensible aux variations pondérales, la peau des cuisses peut perdre son élasticité et susciter une gêne esthétique et fonctionnelle. Le seul moyen d’y remédier est le lifting des cuisses.

 

Relâchement de la peau des cuisses : quelles conséquences ?

 

Au-delà de son aspect inesthétique, l’excès cutané au niveau des cuisses peut se révéler handicapant. En effet, le surplus de peau engendre des frottements qui gênent à la marche et empêchent toute activité sportive. De plus, il limite les choix vestimentaires et constitue un frein à l’épanouissement. En cas de chaleur, ce relâchement cutané se traduit par des irritations, des macérations désagréables et un risque d’infection accru. A ce titre, le lifting crural peut s’avérer indispensable. Car en plus d’être esthétiquement et psychologiquement gratifiante, l’intervention permet d’améliorer la mobilité et le bien-être de la patiente.

 

Lifting des cuisses : comment se déroule l’opération ?

 

  • Elle nécessite 1 à 2 nuits d’hospitalisation
  • Elle dure entre 1h30 et 4h (selon la technique chirurgicale et le volume de graisse et de peau à retirer) et se pratique sous anesthésie générale
  • Pour mieux affiner la cuisse, une liposuccion de la face interne de la cuisse est souvent associée au lifting
  • L’incision est effectuée au niveau de l’aine si l’excès cutané est modéré. Si le surplus de peau est considérable, l’incision se prolonge verticalement jusqu’à la face interne du genou (le long de la partie antérieure de la cuisse)
  • Après avoir remodelé la peau, le chirurgien fixe le tissu cutané aux muscles de la cuisse. Il effectue ensuite des sutures, met en place des drains aspiratifs et pose un pansement.

la cruroplastie raffermit et amincit le haut des cuisses

Les suites opératoires de la cruroplastie

 

  • Un pansement qui sera retiré le lendemain de l’opération
  • Un œdème et des ecchymoses qui disparaissent au bout d’un mois
  • Des vêtements compressifs (panty et bas de contention) à porter pendant 6 semaines
  • Un arrêt de travail de 10 à 20 jours
  • Les activités sportives sont proscrites pendant 2 mois
  • Des douleurs et des tiraillements peuvent être ressentis, de même qu’une difficulté à marcher et à s’asseoir pendant les premiers jours suivant l’intervention
  • Une cicatrice rosée mais qui s’estompera progressivement
  • Une altération de la sensibilité au niveau de la cuisse, réversible après quelques mois