Quelle différence entre les greffes de cheveux FUT, FUE et DHI ?

Qu’est-ce que le rhinophyma et comment le soigner ?
11 janvier 2019
Les piliers du tourisme esthétique en Tunisie
2 mai 2019
greffe-cheveux

Pour lutter contre la perte des cheveux, il existe tout aussi bien des astuces naturelles que des médicaments pour faire repousser les cheveux. Mais seulement, le résultat qui en découle ne peut en rien être égalé à celui qu’offre la greffe de cheveux. Cette chirurgie de la calvitie consiste à prélever sur la nuque des cheveux pour en faire des greffons et les réimplanter sur la zone dégarnie.

Il existe différentes techniques de greffes capillaires dont les plus connues sont la greffe de cheveux FUE, la greffe de cheveux FUT et… la greffe de cheveux DHI qui est la plus récente. En quoi consiste-t-elle ?

La greffe de cheveux FUT

Pour réaliser une greffe de cheveux on a nécessairement besoin de prélever les cheveux du patient. Or, les techniques de prélèvement des greffes diffèrent. La FUT (Follicular Unit Transplantation) est une technique de prélèvement des greffes par bandelette. Elle consiste à découper une bandelette de cheveux de 1cm et entre 10 et 15 cm de longueur sur la région occipitale. Cette bandelette est ensuite découpée pour obtenir les greffons qui sont implantés.

Cette technique offre l’avantage de fournir un maximum de greffons en peu de temps. Mais la cicatrice de la FUT, bien qu’elle soit recouverte ensuite par les cheveux, constitue son principal inconvénient et qui la rend moins appréciée que le FUE.

La greffe de cheveux FUE

Cette technique de transplantation capillaire a le mérite de ne pas laisser de cicatrices à l’arrière de la tête. Pour la simple raison que l’extraction folliculaire se fait cheveu par cheveu. A l’aide d’un punch, le chirurgien collecte un cheveu après l’autre jusqu’à l’obtention de la quantité dont il a besoin pour l’implantation.

L’inconvénient de la FUE (Follicular Unit Extraction), si on peut le dire ainsi, c’est qu’elle implique de raser les cheveux sur la zone donneuse ou alors une tonte de cheveux complète la durée opératoire d’une FUE est plus longue, car il faut plus de temps pour prélever les cheveux.

La greffe de cheveux DHI

La méthode DHI d’implantation des cheveux est une nouveauté dans le domaine de la chirurgie de traitement de la calvitie. Elle est aussi appelée greffe de cheveux sans cicatrices. Une évolution de la FUE en quelque sorte. Les follicules pileux sont prélevés à l’aide d’un outil spécifiquement conçu à cet effet.

Cet instrument à usage unique à environ 1mm de diamètre et facilite l’extraction des cheveux. L’avantage de la DHI c’est qu’elle ne nécessite pas de rasage. C’est pourquoi on l’appelle aussi une technique de greffe de cheveux sans rasage.

Tout compte fait, le choix d’une technique de greffe de cheveux va dépendre de plusieurs facteurs : l’importance de la perte de cheveux, le tarif de la greffe de cheveux, etc.