Dana et Nadia Bruna chirurgie esthetique - blog Kamel Larbi -

Dana et Nadia Bruna font fortune grâce à leurs fesses remodelées

Mickey Rourke : une carrière atypique façonnée par la chirurgie esthétique
15 juillet 2018

Si on veut réussir dans la vie, on doit tirer le meilleur parti de ses atouts. Dana et Nadia Bruna l’ont compris et mènent désormais une vie de rêve à Miami. Un succès qu’elles doivent avant tout à leurs attributs très particuliers : deux paires de fesses bien charnues et parfaitement rebondies.

Elles gagnent 30.000 € par mois en exhibant leurs fesses sur les réseaux sociaux

Dans une société où le culte de l’apparence est omniprésent, monnayer son image sur les réseaux sociaux est devenue une pratique courante et très lucrative. Flairant le bon coup, les jumelles argentines ont misé sur leurs courbes sulfureuses pour se tailler une réputation sur Instagram. Le succès est immédiat, et les fessiers dodus s’avèrent être une mine d’or pour les deux sœurs. Rien qu’en postant leurs photos sur la toile, elles engrangent près de 30.000€ chaque mois.

Dana-Nadia-Bruna

Plus d’un million de fans sur Instagram

Avec des fesses qui dépassent 1 mètre en circonférence, les sœurs Bruna font fureur sur les réseaux sociaux. Pour assouvir la curiosité (souvent malsaine) de leurs followers, Dana et Nadia publient chaque jour près de 150 selfies. Ces autoportraits mettent en valeur leur silhouette atypique, mais surtout leurs fessiers cambrés. Le binôme aux formes sulfureuses bénéficie d’une audience remarquable puisqu’il cumule 1,1 million de fans sur Instagram.

Nadia et Dana Bruna : plusieurs interventions de chirurgie esthétique au compteur

Les courbes généreuses de ce duo de charme ne sont pas tout à fait un don de la nature. En effet, les deux jumelles sont déjà passées sous le bistouri pour se faire remodeler les fesses. L’intervention a permis de collecter 3 kg de graisse provenant du ventre et des cuisses, avant de les purifier et de les réinjecter dans les fesses. Outre ce lipofilling fessier, Dana et Nadia ont eu recours à plusieurs liposuccions et portent des implants mammaires. Par ailleurs, elles effectuent régulièrement des injections de botox au niveau du visage et des lèvres. Un choix qu’elles assument parfaitement : « Nous le faisons parce que nous sommes vaniteuses », admet Nadia. A l’instar de toute bimbo qui se respecte, la jeune argentine considère le fait d’être perçue en tant qu’objet sexuel comme une « bénédiction ». Difficile de la contredire quand on voit le train de vie qu’elle mène aux Etats-Unis.

Interventions esthétiques : le danger des destinations douteuses

Malgré leur succès sur la toile, tout n’est pas rose pour les bimbos latines. La quête des interventions bon marché au mépris des normes de qualité peut aboutir à un désastre médical. Nadia Bruna a pu l’apprendre à ses dépens. Voulant changer la couleur de ses yeux, elle s’était rendue en Colombie pour se faire insérer un implant d’iris (l’intervention, jugée trop dangereuse, est interdite aussi bien aux Etats-Unis que dans la plupart des pays occidentaux). La chirurgie oculaire de Nadia est un fiasco : Frôlant la cécité, la jeune femme s’en sort avec une vue dégradée et des yeux douloureux et irrités en permanence. De quoi la mettre sur le chemin du repentir ? Rien n’est moins sûr…

Comments are closed.